Comment choisir son assurance de prêt immobilier ?

Une assurance de prêt immobilier est toujours demandée par le banquier en charge de votre dossier de demande de prêt immobilier. De plus, cela peut représenter jusqu’à un tiers du coût total du crédit immobilier. Il faut alors bien la choisir en prenant en compte les différents critères qui suivent.

Le taux du contrat d’assurance

La première chose à voir dans une assurance de prêt immobilier et le taux que celui-ci propose. En effet, cet aspect du contrat est très capital dans votre choix d’assurance car, comme vous le savez l’assurance d’un prêt immobilier peut représenter jusqu’à 1/3 du coût total du prêt. Pour trouver un avantage, il est nécessaire de faire baisser ce taux. Pour plus d'informations sur le montant des mensualités du prêt immobilier que vous souhaitez effectuer, cliquez sur ce lien.

Les garanties obligatoires

Les garanties obligatoires dans les contrats d’assurance de prêt immobilier doivent également être considérées. Il y a alors l’assurance décès et l’assurance invalidité. Pour le premier cas, tous les assureurs rembourseront la banque à hauteur du capital restant dû. Toutefois, les exclusions se différencient d’un assureur à un autre. En ce qui concerne l’invalidité, il est nécessaire de prendre en compte le niveau d’invalidité accepté par les assureurs pour faire fonctionner la garantie. Il faut savoir qu’en général, il faut que l’incapacité soit de 66 % (50 % pour certaines compagnies). Mais il faut également vérifier les exclusions et les pathologies qui sont ou non prises en compte. Il est conseillé de choisir une assurance qui couvre un maximum de situations, et faire attention à certains points cruciaux tels que les affections disco-vertébrales ou les affections psychologiques qui ne sont pas toujours garantie de base.

La fiche standardisée d’information

Vous donner une fiche standardisée d’information est obligatoire pour une banque. Dans cette fiche, vous trouverez les informations indispensables comme le coût en euros de chaque cotisation mensuelle, le coût total du contrat d’assurance proposé sur la durée du prêt, et le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) qui est calculé sur la totalité du prêt ; sans oublier toutes les garanties imposées par l’établissement prêteur avant d’accorder le prêt immobilier. Il est nécessaire d’utiliser cette fiche pour répondre parfaitement aux exigences de la banque au cas où vous allez rechercher une assurance autre que celle proposée par le banquier. La banque cherchera toujours à être couverte au maximum, de ce fait si les garanties ne sont pas équivalentes à celles de la fiche standardisée d’information, la nouvelle offre d’assurance sera toujours refusée.